Comment diminuer nos impôts ? – Chronique du lundi 21 septembre 2020


S’abonner à notre chaîne

Conseils de Famille – La chronique patrimoine de Sud Radio
Par Olivier Daudé et Stéphane Molère


Comment diminuer nos impôts ?

Stéphane : Oui Olivier, comme nous l’évoquions dans une chronique passée, il y a 3 axes qui permettent de travailler à la baisse de la fiscalité :
• La déduction d’impôt ;
• La réduction d’impôt ;
• Le crédit d’impôt.

Olivier : On commence par la déduction ?

Stéphane : Une déduction est une somme qui sera retranchée :
• Soit du revenu brut global (par exemple : la pension alimentaire versée pour les enfants).

• Soit d’un revenu catégoriel (par exemple : la déduction des frais professionnels des salaires).
Le versement sur des PER, dont on parlait dans une chronique précédente entre aussi dans cette catégorie.

Prenons un exemple :
J’ai 50 000 euros de revenu net fiscal, je paye 5 000 euros de pension alimentaire, mon revenu fiscal net n’est plus de 50 000 euros, mais de 45 000 euros

Olivier : Et comment fonctionnent les réductions et crédits d’impôts ?

Stéphane : La réduction d’impôt vient en déduction de l’impôt calculé selon le barème progressif.

Mais dans le cas où le montant de la réduction d’impôt est supérieur au montant de l’impôt, il ne peut y avoir de remboursement : votre impôt est donc ramené à 0 €.

Olivier : Stéphane, un exemple de réduction d’impôt :

Stéphane : Oui, un bon exemple de réduction d’impôt est le don ou une cotisation à une association ou un organisme d’intérêt général. Le Pinel est aussi à intégrer dans la liste des dispositifs offrant des réductions d’impôts.

Olivier : Et le crédit d’impôt alors ?

Stéphane : Le crédit d’impôt est lui aussi déduit de l’impôt calculé. Contrairement à la réduction d’impôt, si le crédit d’impôt est supérieur au montant de l’impôt, le surplus donne lieu à remboursement par la Direction Générale des Finances Publiques.


Par exemple les frais de garde d’enfants rentrent dans la catégorie des crédits d’impôts.

Olivier : Il existe effectivement plusieurs axes de réflexions pour baisser ses impôts.

Stéphane : Oui, nous disposons de dizaines de niches fiscales entrant dans l’une ou l’autre de ces 3 catégories.

Il y a souvent une solution qui permet de diminuer sa fiscalité, les conseils en gestion de patrimoine sont souvent de bons conseils dans cette matière.

Mais surtout en matière d’investissement défiscalisant, il ne faut jamais se départir de son bon sens !